appel gratuit

Rentabilité panneaux photovoltaïques : de quoi parle-t-on vraiment ?

  Sommaire

Le panneau photovoltaïque suscite autant d’intérêt que de méfiance. Il faut dire que l’offre est alléchante, les panneaux solaires permettent de produire de l’électricité et donc de réduire ses factures d’énergie. Face à ces avantages, une réelle méfiance s’est installée. Des acteurs peu sérieux ont porté atteinte au secteur. A cela s’ajoute le prix du rachat de l’électricité par EDF qui ne cesse de diminuer, et des aides financières jugées beaucoup trop timides par les particuliers. Il faut avouer que le reste à charge pour l’installation de panneaux photovoltaïques est plus important que pour de l’isolation ou de l’installation de chauffage. Mais alors est-il encore rentable d’installer des panneaux solaires ?

Rentabilité panneaux photovoltaïques : quel est le prix de cette installation ?

Afin d’évaluer la rentabilité des panneaux photovoltaïques, il faut commencer par connaître le prix de cette installation. Les ménages ont le choix entre la pose de panneaux solaires réalisée par des professionnels et l’achat de kit solaires à poser soi-même. Ces kits sont disponibles dans les grands magasins spécialisés dans les articles de maison et le bricolage.

Le prix des kits solaires à installer soi-même varie entre 700€ et plus de 2 000€. Bien que plus accessible le niveau de production électrique et donc de rentabilité est généralement bien inférieur à celui offert par des panneaux photovoltaïques installés par des professionnels.

Si vous faites installer chez vous des panneaux solaires par une entreprise experte, le prix varie en fonction de la puissance :

Pour une installation de 3kWc : 7 000€

Pour une installation de 6kWc : 11 000€

Pour une installation de 9kWc : 17 000€

Pour calculer la rentabilité des panneaux solaires il faut commencer par évaluer le prix de l'installation

Si les tarifs sont bien supérieurs à des kits solaires pour particuliers, c’est aussi parce que l’entreprise offre une réelle expertise. Elle fait intervenir un technicien qui analyse la toiture, la surface disponible, la consommation d’énergie du ménage, etc. En fonction de ces différents éléments, il est en mesure d’estimer le nombre de panneaux photovoltaïques à installer ainsi que la puissance nécessaire. Autrement dit, la rentabilité panneaux photovoltaïques sera supérieure avec une pose réalisée par des professionnels.

Quelles aides financières pour amortir l’installation et accélérer la rentabilité panneaux photovoltaïques ?

Les travaux de rénovation énergétique sont éligibles à des aides d’Etat. Les plus connues comme MaPrimeRénov’ ou les Certificats d’Economies d’Energie, permettent aux ménages de réaliser des travaux de rénovation comme de l’isolation ou l’installation de système de chauffe à moindre coût.

Dans le cas du photovoltaïque, contrairement à une idée reçue, il existe bel et bien des aides. Parmi les leviers mis en place par les pouvoirs publics, les ménages peuvent compter sur la TVA à taux réduit à 10% ou la prime à l’autoconsommation.

La prime à l’autoconsommation se fixe entre 80 et 370€ par kilowatt-crête. Voici une idée du montant des aides en fonction de la puissance de l’installation photovoltaïque :

  • Pour une installation inférieure à 3 kWc l’aide financière est de 370€ par kWc
  • Pour une installation inférieure à 9 kWc l’aide financière est de 280€ par kWc
  • Pour une installation inférieure à 36 kWc l’aide financière est de 160€ par kWc
  • Pour une installation inférieure à 100 kWc l’aide financière est de 80€ par kWc

Plus concrètement …

  • Pour une installation de moins de 3 kWc la prime à l’autoconsommation est de 1 140€
  • Pour une installation de moins de 9 kWc la prime à l’autoconsommation est de 2 520€
  • Pour une installation de moins de 36 kWc la prime à l’autoconsommation est de 5 760€

Versée en 5 fois sur 5 ans, la prime à l’autoconsommation suit l’installation des panneaux solaires.

Comment recevoir l’aide à l’autoconsommation ?

Pour recevoir la prime à l’autoconsommation, il faut faire appel à l’expertise d’une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

La seconde condition concerne l’emplacement des panneaux photovoltaïques. Pour être éligible, les panneaux solaires doivent être placés sur le toit de la maison et non posés au sol.

Aucune condition de revenue n’est requise pour percevoir la prime à l’autoconsommation.

Bon à savoir : Cette aide ne pourra être perçue qu’une fois l’installation effectuée et le raccordement au réseau EDF terminé.

Revendre son énergie à EDF pour améliorer la rentabilité panneaux photovoltaïques

Afin de rentabiliser au plus vite son investissement, l’électricité produite par les panneaux solaires est rachetée par EDF. Le contrat de rachat est fixé pour une durée de 20 ans. Le réseau national achète le kilowattheure vert produit par le soleil.

Le prix du kWh varie en fonction du contrat passé avec EDF. Si le ménage opte pour de l’autoconsommation avec une revente du surplus ou pour une revente totale. Le tarif de l’électricité ne sera pas identique.

En 2021, le prix du kWh oscillait entre 0.06€ et 0.1756€.

Rentabilité panneaux photovoltaïques : pour quelle consommation solaire allez-vous opter ?

Une fois que vous connaissez le montant de votre installation, de votre prime et du rachat de l’électricité par EDF. Vous êtes en mesure d’établir la rentabilité panneaux photovoltaïques. Toutefois, le dernier point à éclaircir est celui du mode de consommation.

L’autoconsommation totale : Si vous optez pour cette solution, vous souhaitez devenir totalement indépendant du réseau national d’électricité ou de ses concurrents. Il y a toutefois quelques précautions à prendre. Des investissements supplémentaires sont à prévoir comme l’achat de batteries solaires. Elles serviront à stocker l’énergie emmagasinée durant la journée. Cet achat supplémentaire devra être pris en compte au moment de calculer la rentabilité des panneaux solaires.

Dans le cadre d’une autoconsommation totale, il ne sera pas possible de profiter de la prime à l’autoconsommation. Un point à prendre en compte au moment de calculer la rentabilité de son installation.

L’autoconsommation avec vente du surplus : Mode de consommation solaire le plus répandu, la vente du surplus d’énergie est très appréciée. Cette dernière permet de bénéficier de la prime à l’autoconsommation. Cette méthode réduit le montant des factures d’énergie. Le prix de rachat est établi à chaque trimestre. Les ménages qui optent pour cette option perçoivent des revenus mensuels grâce au travail des panneaux photovoltaïques. En 2021, les prix étaient fixés ainsi :

Moins de 3 kWc = 0,10 €

Moins de 9 kWc = 0,10€

Moins de 36 kWc = 0,06€

Moins de 100 kWc =0,06€

La revente totale de la production d’énergie : cette méthode est particulièrement intéressante pour les ménages qui ont installé des panneaux solaires sur les toits de leur résidence secondaire. Dans ce cas de figure, il n’est pas nécessaire de raccorder les panneaux solaires au tableau électrique de la maison, mais uniquement au réseau électrique d’EDF.

Bon à savoir : Si vous optez pour la revente totale : les revenus liés à l’installations de panneaux solaires dont la puissance est supérieure à 3 kWc sont imposables.

Comment optimiser la rentabilité panneaux photovoltaïques ?

Le coût de l’installation de panneaux solaires impacte le niveau de rentabilité. C’est pourquoi, il est important d’optimiser son investissement. Portez une attention particulière au devis présentés pour la pose des panneaux. Le sérieux de l’installateur est aussi à prendre en considération.

Une entreprise d’installation de panneaux photovoltaïques sérieuse proposera des devis comprenant tous les éléments suivants :

  • Le prix des panneaux
  • Le coût de la main d’œuvre RGE
  • Le montant de l’ondulateur central
  • Le tarif des supports de fixation
  • L’ajout des consommables
  • Les opérations de raccordement à EDF AO
  • Les démarches administratives pour obtenir l’autorisation d’installer des panneaux
  • La mise en sécurité de l’installation et sa mise en service.

Quelle durée pour rentabiliser des panneaux solaires ?

En moyenne, on estime que la durée pour atteindre la rentabilité est de 8 à 12 ans. Une fois la période d’amortissement terminée, les ménages profitent de leur installation et récoltent les fruits de leur production d’énergie verte.

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Sonia Thirard

Sonia Thirard

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi