appel gratuit

Prêt avance rénovation :
financer son reste à charge

Malgré des aides incitatives telles que Ma Prime Rénov Sérénité, le reste à charge des travaux de rénovation énergétique reste un obstacle pour de nombreux ménages. L’éco prêt à taux zéro est encore trop peu utilisé, c’est pourquoi un nouveau crédit dédié à la rénovation énergétique est proposé dès le 1er janvier 2022.

Le prêt avance rénovation a été développé pour faciliter la mise en œuvre des travaux de rénovation énergétique. Cette aide doit permettre aux ménages résidants dans des passoirs thermiques de financer le reste à charge des travaux.

Cette aide est en réalité un prêt hypothécaire que les ménages ne remboursent qu’à la vente ou lors de la succession de leur bien. Elle est proposée par deux établissements bancaires : le Crédit Mutuel et la Banque Postale. D’autres banques devraient également proposer ce type d’aide.

Le prêt avance rénovation : une nouvelle aide financière 2022 pour la rénovation énergétique

A qui s’adresse le prêt avance rénovation ?

Ce dispositif s’adresse aux propriétaires résidants dans ce qui est communément appelé une passoire thermique. Il s’agit d’un logement classé F ou G lors du diagnostic de performance énergétique. Les propriétaires désireux d’effectuer des travaux de rénovation énergétique afin de faire passer leur habitation en classe C, B ou A pourront bénéficier du prêt avance rénovation.
Le prêt avance rénovation s’adresse aux ménages modestes qui n’ont pas accès à des prêts classiques avec leur banque. L’objectif est de leur proposer un crédit pour payer les travaux de rénovation sans avoir à le rembourser tout de suite. Les propriétaires ne rembourseront la somme hypothéquée qu’à partir du moment où ils vendent leur logement ou le lègue à leurs descendants.

Prêt hypothécaire garanti par l’Etat à 75%
Aide couplée à Ma Prime Rénov' Sérénité

Reste à charge travaux de rénovation : le prêt avance rénovation

Améliorer significativement les performances d’une passoire thermique se fait via des travaux de rénovation globale. Il s’agit d’un bouquet de travaux pour améliorer l’étiquette énergétique d’un logement.

 

Ce type de travaux coûte entre 200 et 400 euros du mètre carré et peut donc rapidement monter jusqu’à 70 000 euros. Si les aides de l’Etat comme les CEE et Ma Prime Rénov’ permettent de couvrir une partie de ces dépenses. Cela est bien insuffisant pour financer la totalité des frais. Le reste à charge reste trop élevé. Le prêt avance rénovation permettra de prendre en charge le restant des travaux et ainsi permettre aux ménages modestes de réaliser les opérations nécessaires.

Quelles sont les conditions de ressources exigées ?

Seuls les propriétaires peuvent bénéficier de cette aide. Si aucune condition de ressource n’a été communiquée, il est possible que les choses évoluent dans les mois à venir. En attendant pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter une des deux banques pour plus de détails. 

Quels travaux permettent de bénéficier de ce prêt ?

L’installation d’un ballon thermodynamique ou hybride attaché à des panneaux photovoltaïques permettent de faire des économies.

Les vieux systèmes de chauffage polluant et consommateurs d’énergie peuvent être remplacés par des modèles plus économes et verts.

L’installation d’une VMC double flux améliore la qualité de l’air et évite l’humidité. Ce système permet de faire des économies de chauffage.

L’isolation des murs, du plancher et des combles sont des opérations qui permettent d’améliorer l’étiquette énergétique d’un logement.

Chauffer sa maison

Envie d’améliorer votre confort tout en réalisant des économies sur vos factures ? Optez pour un chauffage plus performant, plus écologique et plus économique. Les systèmes de chauffages installés sont à la pointe de l’innovation.

Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt avance rénovation

Contrairement à l’éco prêt à taux zéro, le prêt avance rénovation est garanti à hauteur de 75% de son montant par l’Etat. En se portant garant de cette manière, les ménages modestes qui d’habitude ne parviennent pas à emprunter facilement peuvent financer le reste à charge de leurs travaux de rénovation.
En réalité, le prêt avance rénovation ne peut se concevoir sans une autre aide du gouvernement. En effet, ce prêt hypothécaire vise à couvrir ce qui est appelé « Le reste à charge » soit la somme qui reste à payer aux artisans une fois les aides d’Etat versées. Si un ménage profite de la Prime Rénov Sérénité et qu’il lui reste à charge 30 000€ pour payer ses travaux, il peut alors se tourner vers le prêt avance rénovation pour couvrir cette somme.
Avec ce dispositif c’est la première fois que les pouvoirs publics mettent à la disposition du grand public un prêt qui ne sera remboursable qu’une fois la maison vendue ou léguée. Ce qui signifie qu’un ménage modeste peut entreprendre immédiatement ses travaux et ne remboursé le montant du prêt que plusieurs années après.
Entreprendre des travaux de rénovation globale pour faire passer l’étiquette énergétique de son logement à C, B ou A donne de la valeur à son bien. La performance est donc une force pour les vendeurs qui peuvent faire un profit. Le prêt avance rénovation compte sur cette valorisation immobilière liée aux travaux de rénovation pour permettre aux ménages de rembourser leur crédit au moment de la vente de leur maison.

Les témoignages de nos clients

Ne passez plus à côté
de vos aides !

Chez Flamme Bleue Environnement, nos conseillers sont en mesure de déterminer votre niveau d’éligibilité en vous posant quelques questions par téléphone. Testez votre éligibilité avec notre simulateur de projet de rénovation énergétique !

Ravivez la flamme de votre maison avec Flamme Bleue Environnement