appel gratuit

Isolation charpente : quelles règles respecter ?

  Sommaire
L’isolation de la charpente réalise jusqu’à 30% d'économies d’énergie tout en améliorant le confort thermique de votre logement. Ces travaux doivent cependant respecter certaines règles pour offrir une efficacité optimale.
isolation Combles

Vous avez pour projet de faire isoler votre charpente ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cet article va vous donner toutes les règles à respecter pour une isolation de charpente réussie !

  • Une maison dont la toiture est mal isolée connaît jusqu’à 30% de déperditions de chaleur.
  • Le choix de l’isolant dépendra toutefois des spécificités du bâtiment et du matériau.
  • La résistance thermique doit être d’au moins 6m2K/W lorsque vous faites rénover votre charpente.
  • L’isolation de la toiture peut se faire de l’intérieur ou de l’extérieur.
  • Ces travaux coûtent entre 35€/m2 et 280€/m2.

Quel est le meilleur isolant pour toiture ?

Les isolants les plus répandus pour une toiture sont la laine minérale en intérieur et l’isolant synthétique en extérieur. Il est cependant délicat de considérer cela comme une vérité générale, car le choix du meilleur isolant pour une toiture se fera selon plusieurs critères :

  • Le système d’isolation,
  • L’épaisseur,
  • La résistance thermique,
  • La durabilité de l’isolant,
  • Les certifications.

Le système d’isolation

Une toiture peut s’isoler de l’intérieur ou de l’extérieur. Selon que votre choix se tourne vers l’une ou l’autre technique, l’isolant idéal ne sera pas le même. Les artisans conseillent d’opter pour :

  • Des isolants synthétiques en extérieur,
  • De la laine minérale (verre, roche, etc.) en intérieur.

L’épaisseur

Plus un isolant est épais, plus il est efficace. Il faudra donc favoriser un matériau le plus épais possible en fonction du type d’isolation souhaitée.

La résistance thermique

C’est l’indice (R) qui détermine la performance d’isolation d’un matériau. Plus elle est élevée, plus elle est efficace.

La durabilité du matériau

Ce critère est essentiel, car il vous évitera d’avoir à réitérer les travaux de rénovation énergétique trop fréquemment. Vous devez donc favoriser des isolants qui :

  • Ne pourrissent pas,
  • Résistent aux agressions extérieures (climat, rongeurs, etc.),
  • Affichent une durée de vie d’au moins 20 ans,
  • Sont ininflammables,
  • Résistent à l’eau.

Les certifications

Des certifications ont été mises en place pour assurer aux propriétaires la qualité de l’isolant qu’ils font installer. Pour accroître vos chances de choisir le meilleur isolant vous devrez donc vous tourner vers des produits qui portent l’une des 3 certifications suivantes :

  • CE
  • ACERMI
  • Keymark
MatériauxAvantagesInconvénients
Laine de verreNe pourrit pasRésistantPas cherIrritantTendance à perdre en efficacité dans le temps
Laine de boisNaturelPose facileProtection phoniqueCher
Laine de rocheNe pourrit pasPas cherRarePas écologique
Ouate de celluloseIsole mieux que la laine minéralePeu cherPeut pourrirSe tassePeu écologique
ChanvreNe pourrit pasTrès résistantNaturelInflammableCher
PolyuréthanePas cherImputrescibleRésiste à l’eauEfficacePas aéréRésiste peu aux rongeurs
PolystyrènePas cherEfficaceNe pourrit pasPas aéréPeu écologique
LiègeNaturel, résistantcher et rare

Important : Vous êtes perdu parmi tous les types d’isolants ? Vous ne savez pas comment choisir celui qui conviendra le mieux à votre projet ? Le meilleur moyen est de demander conseil à l’artisan qui interviendra pour réaliser votre projet.

Quel R pour une bonne isolation sous toiture ?

La résistance thermique (R) d’un matériau détermine sa capacité à isoler. Cet indice s’exprime en mètre carré Kelvin par Watt (m2K/W). Plus elle est élevée, meilleure l’isolation de votre charpente sera. Elle obéit à certaines normes et doit être de :

  • 6m2K/W en rénovation,
  • 8m2K/W en construction neuve.

Comment isoler la charpente ?

L’isolation des rampants[1]  d’une maison peut se faire soit depuis l’extérieur, soit depuis l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur

Les travaux d’isolation du toit par l’extérieur « sarking » consistent à placer les panneaux d’isolant et le pare-vapeur sous les tuiles. Cette solution coûte généralement très cher puisqu’il faut enlever toutes les tuiles du toit pour pouvoir l’isoler. Il est donc conseillé d’y recourir uniquement si votre toiture est en mauvais état. Cela vous permet de réaliser tous les travaux en même temps.

  • Elle est plus chère,
  • Assure une meilleure étanchéité,
  • Elle protège efficacement contre les déperditions de chaleur,
  • Il est conseillé d’y recourir lors de la rénovation de votre toiture.

L’isolation par l’intérieur

Elle se réalise directement dans les combles. La technique mise en œuvre dépendra de la nature de ces derniers (aménagés, aménageables ou perdus).

Les combles aménagés

Ce sont des combles dont la hauteur sous plafond dépasse 1,80 m. Dans ce cas de figure, il convient de poser les panneaux d’isolant directement au niveau des rampants. Il existe 2 techniques :

  • Par simple couche = Pare vapeur + isolant posés entre les chevrons,
  • Par double couche = Pare vapeur + 2 couches d’isolant posés entre et par-dessus les chevrons (plus efficaces contre les ponts thermiques).

Les combles perdus

Ces combles perdus ne permettent pas l’aménagement d’une pièce, car la hauteur sous plafond est trop basse. Pour isoler votre charpente, le plus simple sera alors d’opter pour une isolation au niveau du sol des combles plutôt que des rampants. Pour ce faire 2 techniques existent :

  • Le soufflage (fibre de bois, ouate de cellulose, etc.),
  • L’isolation du sol.

Ainsi, la chaleur interne du logement ne s’échappera plus par le toit.

À noter : Avant d’isoler la charpente, il convient de vérifier son état général (pourrissement, présence d’insectes xylophages, etc.). Il faudra ensuite choisir la solution la mieux adaptée :

travaux d'isolation

Quel budget prévoir ?

Le budget pour isoler une charpente varie entre 35 € et 280 €/m2 selon :

  • la méthode mise en œuvre,
  • les matériaux isolants choisis,
  • l’artisan,
  • le type de combles à isoler,
  • la surface,
  • l’état de la charpente.
Technique d’isolationPrix moyen
Intérieur35€ – 100€/m2
Extérieur100 € – 280 €/m2

Si la note peut paraître salée, elle n’a en réalité rien à voir avec le prix que vous devrez réellement débourser. Il existe en effet de nombreuses aides susceptibles de faire baisser la facture. Figurent parmi les plus accessibles :

  • Ma Prime Rénov’
  • La TVA à 5,5%
  • Les subventions locales
  • La prime de l’ANAH

Important : Faites réaliser vos travaux par un artisan RGE pour être certain(e) de pouvoir bénéficier d’aides.

En résumé, isoler votre charpente vous permettra de réaliser de belles économies et d’atteindre un confort thermique optimal dans votre logement. Tout cela à condition de respecter certaines règles.

  • Une charpente bien isolée vous permet de faire des économies d’énergie.
  • Il y a 5 critères à prendre en compte pour choisir le meilleur isolant pour votre charpente :
    • Le type d’isolation
    • L’épaisseur
    • La résistance thermique
    • La durée de vie moyenne de l’isolant
    • Les certifications
  • En rénovation l’isolant doit atteindre une R minimale de 6m2K/W.
  • Vous pouvez isoler votre charpente de l’intérieur ou de l’extérieur.
  • L’isolation d’une toiture par l’extérieur coûte plus cher que celle par l’intérieur.
  • Ces travaux sont éligibles à des aides.

Jusqu’à 30% d’économies d’énergie réalisées !

Pensez également à notre offre de Rénovation Globale

Temps de lecture estimé : 6 minutes

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Christelle Flamme Bleue

Christelle Flamme Bleue

Journaliste pour Flamme Bleue Environnement, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage, d'isolation et rénovation globale n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi