appel gratuit

Isolation des murs par l’intérieur : explications

  Sommaire
L’isolation des murs par l’intérieur est un moyen efficace pour économiser de l’énergie et améliorer son confort thermique. L'isolation des murs par l'intérieur est donc une étape cruciale pour en finir avec une maison passoire.

Un mur mal isolé peut causer des déperditions thermiques à hauteur de 25%. Il est donc vivement conseillé de faire isoler les murs de son logement par l’intérieur. Pour ce faire, plusieurs techniques existent et dépendent de plusieurs facteurs que nous allons aborder dans cet article.

Votre maison est une passoire thermique ? Vous avez pour projet de faire isoler vos murs de l’intérieur ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur les matériaux et techniques à privilégier pour une isolation des murs par l’intérieur !

  • Un bâtiment dont les murs ne sont pas isolés consomme jusqu’à 25% d’énergie en plus.
  • Il existe 4 manières principales d’isoler un mur existant par l’intérieur.
  • Il faut identifier et traiter le problème avant d’isoler un mur humide.
  • Le liège expansé est le meilleur matériau pour l’isolation des murs humides.
  • Pour une bonne isolation, favorisez un isolant d’une épaisseur d’au moins 15 cm.
  • Ces travaux de rénovation énergétique coûtent entre 20€/m2 et 60€/m2 mais de nombreuses aides financières existent.

Comment isoler un mur déjà existant par l’intérieur ?

Les murs sont de véritables ponts thermiques lorsqu’ils ne sont pas correctement isolés. Il est donc important de procéder à des travaux de rénovation thermique si ceux de votre logement ne sont pas encore isolés. L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est l’isolation thermique par l’intérieur (ITI). Celle-ci consiste à placer un isolant à l’intérieur de votre maison. Pour ce faire 4 techniques d’isolation existent :

  • L’isolation par ossature métallique,
  • L’isolation par doublage collé,
  • La construction d’une contre cloison,
  • La Projection d’isolant.

L’isolation par ossature métallique

Cette solution consiste à fixer des armatures métalliques directement sur les murs de l’habitation. Cette ossature est ensuite remplie avec de l’isolant en panneaux tel que :

  • De la laine de verre,
  • La laine de roche,
  • De la laine de bois,
  • Du polystyrène.

Ce système d’isolation par l’intérieur est particulièrement appréciable car :

  • Sa mise en œuvre est facile,
  • Elle est rapide à exécuter,
  • Elle offre un passage pour les câbles et gaines.

L’isolation par doublage collé

La technique du doublage collé consiste à coller directement des panneaux isolants sur le mur. C’est de loin la méthode qui présente la plus grande facilité d’installation, mais elle présente quelques inconvénients :

  • La surface du mur doit être parfaitement plane pour pouvoir coller l’isolant et le pare-vapeur,
  • Les gaines ne peuvent pas passer derrière.

La construction d’une contre cloison

La contre-cloison est une solution très efficace, mais également très compliquée à mettre en oeuvre. Elle implique la construction d’un nouveau mur devant celui déjà existant. Plusieurs points sont donc à prendre en compte avant d’opter pour ce type d’isolation :

  • Le sol doit être suffisamment solide pour supporter la construction,
  • L’espace habitable sera réduit,
  • L’opération est très technique.

La projection d’isolant

L’isolation projetée est une solution intéressante pour isoler son logement. Elle consiste à projeter directement de l’isolant en vrac sur le mur.

Isolation par l'intérieur

Comment isoler un mur humide de l’intérieur ?

L’humidité des murs est problématique dans une maison. Il convient donc d’en identifier la cause et de la traiter avant de songer à les isoler.

Les problèmes liés à l’humidité

L’humidité est un véritable fléau pour votre maison, car elle provoque :

  • Inconfort,
  • Moisissures,
  • Froid,
  • Odeurs.

De plus, elle représente un véritable danger pour la structure du bâtiment. Il est donc indispensable d’en identifier la cause pour y mettre un terme.

Identifier et traiter la cause de l’humidité sur les murs

L’humidité est naturellement présente dans une maison, mais il arrive que celle-ci soit excessive. Cet excès d’humidité peut trouver sa source dans plusieurs causes :

  • Les remontées capillaires (les murs absorbent l’eau du sol),
  • Une mauvaise ventilation,
  • Une fuite d’eau,
  • Des infiltrations.

Identifier cette cause est primordial afin de pouvoir la traiter. Il est par ailleurs conseillé de procéder à quelques tâches préalables avant de procéder à l’isolation de murs humides :

  • Installation d’un système de ventilation (VMC),
  • Application d’une résine pour colmater les problèmes d’étanchéité,
  • Séchage des murs.

Une fois l’humidité traitée et les murs secs, vous pourrez alors isoler les murs de votre maison.

Les techniques d’isolation d’un mur humide

Les murs qui ont une forte propension à être humides doivent être isolés avec le plus grand soin. Il est donc recommandé de procéder en appliquant l’une des 2 méthodes d’isolation suivantes :

  • La lame d’air,
  • La pose de liège expansé.

La lame d’air

Aussi appelée « vide de construction », cette méthode consiste à poser des tasseaux sur le mur afin de laisser un espace minimum de 2 cm entre la surface du mur et l’isolant. L’air se trouvant entre le mur et l’isolant permet ainsi de réguler naturellement l’humidité.

Si vous faites le choix de ce type d’isolation, il est important de :

  • Choisir un matériau hydrofuge, qui ne se désagrège pas avec l’humidité,
  • Installer un pare-vapeur pour protéger l’isolant et le plâtre.

La pose de liège expansé

Le liège expansé est une véritable solution pérenne pour isoler des murs humides. Ce matériau entièrement naturel présente de nombreux avantages :

  • Il ne pourrit pas,
  • Agit comme un pare-vapeur naturel,
  • Il se pose directement sur le mur.
isolation Combles

Comment isoler un mur intérieur dans une maison ancienne ?

Les maisons anciennes sont souvent mal isolées, car aucune norme d’isolation thermique n’était imposée avant 1974. Les vieilles constructions sont donc souvent sujettes à des variations thermiques importantes. Pour limiter ces variations et avoir une isolation efficace il faut donc favoriser un isolant qui offre :

  • Une épaisseur suffisante (15 cm minimum),
  • Une résistance thermique élevée (entre 3,75m2k/W et 5m2K/W).

Pour y parvenir certains matériaux isolants sont particulièrement efficaces :

  • La laine de verre,
  • La ouate de cellulose,
  • La laine de roche,
  • La laine de bois,
  • Le polystyrène,
  • Le polyuréthane.

À noter : Les prix de l’isolation thermique des murs par l’intérieur oscillent entre 20€/m2 et 60 €/m2. Il existe toutefois de nombreuses aides qui peuvent faire baisser le coût de vos travaux de rénovation énergétique. Alors, pensez à vous renseigner !

En résumé, isoler les murs de sa maison par l’intérieur est un excellent moyen de lutter contre les déperditions énergétiques. Attention cependant, car les méthodes d’isolation varient en fonction du type de mur et de ses spécificités.

  • La méthode mise en œuvre pour l’isolation thermique par l’intérieur dépendra des spécificités du bâtiment.
  • Un mur humide ne doit pas être isolé avant d’avoir été traité.
  • La lame d’air ou le liège sont les méthodes les plus indiquées pour isoler des murs humides.
  • Pour une performance énergétique optimale veillez à ce que votre choix se porte sur des isolants qui affichent une résistance thermique d’au moins 3,75m2K/W.

Jusqu’à 30% d’économies d’énergie réalisées en isolant vos murs par l’intérieur.

Pensez à notre offre de Rénovation Globale !

Temps de lecture estimé : 6 minutes

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Christelle Flamme Bleue

Christelle Flamme Bleue

Journaliste pour Flamme Bleue Environnement, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage, d'isolation et rénovation globale n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi