appel gratuit

Rapport du GIEC : qu’en est-il du secteur du bâtiment

  Sommaire
Un 3ème volet du rapport du GIEC a été publié le Lundi 4 avril. Selon le Groupe d'experts, les nations ne font pas leur nécessaire pour atténuer le dérèglement climatique. Cependant, qu'en est-il du secteur du bâtiment ?
Rapport du GIEC : qu'en est-il du secteur du bâtiment

Que nous dit le 3e volet du dernier rapport du GIEC ?

Il n’est pas toujours évident de limiter le dérèglement climatique à sa juste échelle. Entre nos gestes quotidiens et ce qui est préconisé, tout un monde nous sépare. Le 4 avril 2022, un nouveau volet du rapport du GIEC est sorti, et nous vous avons préparé un petit résumé concernant le secteur du bâtiment.

Tout d’abord, sachez que le bâtiment représente à lui seul 26% des émissions totales de GES, selon l’ADEME. Et en 2019, la construction d’un nouveau bâtiment était responsable d’environ 60% de l’empreinte carbone du secteur. 227.5 millions de tonnes de résidus polluants seraient les 75% de déchets produits par le secteur du bâtiment. Les activités liées aux chantiers du bâtiment et des travaux publics polluent incontestablement l’air.

« Nous marchons les yeux fermés vers la catastrophe climatique » et « si nous continuons comme ça, nous pouvons dire adieu à l’objectif de 1,5 °C. Celui de 2 °C pourrait aussi être hors d’atteinte » affirme Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU.

Afin de réduire l’impact du bâtiment, la neutralité carbone d’ici 2050 prévoit une rénovation énergétique performante pour tous les bâtiments. En effet, la Commission Européenne, considère l’importance de décarboner le secteur du bâtiment afin d’atteindre ses objectifs climatiques.

Dans le rapport, les énergies fossiles sont dans le collimateur. Responsables en majeure partie du réchauffement climatique, il faudrait selon le GIEC, réduire l’usage du pétrole et du gaz d’ici 2050 tout en excluant le charbon.

En parallèle, les énergies vertes devront êtres exploitables, notamment pour les modes de chauffage des ménages. Le dernier rapport du GIEC préconise les énergies renouvelables comme l’éolien, le solaire, l’hydraulique ou encore le nucléaire. 

Que puis-je faire à titre personnel ?

Afin que vous puissiez agir à votre juste échelle, nous vous préconisons quelques conseils :

  • Privilégier des appareils économiques et moins énergivores
  • Effectuer une rénovation globale de son logement (Améliorer les performances de son logement)
  • Sensibiliser son entourage
  • Surveiller sa consommation
  • Reconsidérer le RSE de votre entreprise si vous êtes entrepreneur !

D’ailleurs, si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation durant la saison printanière, il vous faut absolument consulter cet article de blog !

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Anais Fretti

Anais Fretti

Community Manager chez Flamme Bleue Environnement, je vous livre toutes les informations clés pour votre rénovation énergétique, et garantir votre transition énergétique.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi