appel gratuit

Quel système de chauffage choisir pour réduire ses factures ?

  Sommaire
Le chauffage est sans aucun doute notre meilleur allié pour un hiver bien chauffé. N’avez-vous jamais ressenti cette sensation d’avoir trop froid en hiver et trop chaud en été ? Si c’est le cas, c’est sans doute parce que l’isolation de votre logement est mauvaise.

Flamme Bleue Environnement préconise les meilleurs systèmes de chauffage pour non seulement faire des économies d’énergie, mais aussi réduire votre empreinte carbone.

L’importance de réduire ses factures d’énergie

1 519 euros par an, c’est la facture moyenne des Français estimée. Une dépense qui bien trop onéreuse et qui n’arrondit pas les fins de mois. Et pourtant, de nombreux gestes simples et efficaces pourraient vous aider à moins dépenser.

Pourquoi nous passons vite à une surconsommation d’énergie ?

Il nous arrive parfois d’être surpris par nos factures d’énergie. Et pourtant, nous n’avons pas nécessairement l’impression d’avoir fait des écarts. Flamme Bleue Environnement vous explique aujourd’hui quelques gestes qui pourraient justifier vos factures d’électricité :

Le branchement permanent des consoles de jeu : tous les gamers ne seront sûrement pas contents de nous lire, mais les consoles de jeu, au même titre que les téléviseurs et l’éclairage, participent à la facture énergétique élevée. Afin de vous donner une idée plus concise, parlons chiffres. Jouer 4 heures par jour, c’est consommer 144.2 kWh par an en plus de la consommation de l’écran de télévision, soit 244.8 kWh. Un total, qui coûterait rapidement une centaine d’euros par an et parfois bien plus…

Le congélateur non dégivré : la formation de givre provoque une surconsommation électrique, et use donc plus rapidement nos appareils. Dégivrer votre frigidaire évitera à vos équipements de consommer 30% d’électricité supplémentaire. Aussi, pour la petite astuce, la température idéale du frigo doit se situer entre 4 et 5°. Pas en dessous !

Le sèche linge responsable de vos factures élevées : les appareils électroménagers liés au chauffage sont très énergivores. Par exemple, le sèche-linge à lui seul représente 17% de l’électricité consommée par foyer.

Ces trois exemples ci-dessus, font partie des raisons pour lesquelles vous pouvez avoir des factures d’énergies élevées. En parallèle, réduire sa dépense énergétique est également un geste plus responsable vis-à-vis de l’environnement. Il serait donc essentiel d’y songer.

Réduire sa dépense énergétique – un geste plus responsable

Malheureusement, la surconsommation électrique entraîne des problématiques liées à l’environnement. Pour faire des économies d’énergie considérables, il faudrait dans un premier temps consommer moins d’appareils, et privilégier les énergies renouvelables. Actuellement, la consommation d’énergie est une grande préoccupation. En perpétuelle croissance, elle a un réel impact sur notre planète : pollution atmosphérique, augmentation des gaz à effet de serre et réchauffement climatique. Il n’est d’ailleurs pas sans savoir que nos équipements ménagers participent à ce dérèglement climatique.

Par exemple, dans la majeure partie des foyers, ils utilisent le chauffage au fioul, qui pourtant est le système de chauffage le plus polluant. En effet, la combustion du fioul génère des gaz toxiques :

  • Du dioxyde de carbone en grande quantité (CO2)
  • Du soufre
  • De l’oxyde d’azote

Néanmoins, en France, les objectifs pour 2030 entraînent un véritable plan écologique pour les années à venir. Les enjeux de la transition énergétique encouragent par exemple les français à utiliser des sources moins polluantes comme le gaz, le solaire ou encore les pompes à chaleur.. L’Etat met en place de nombreuses aides et subventions pour privilégier les énergies vertes.

Ainsi, pour réduire notre empreinte carbone, il est donc nécessaire d’avoir une réelle prise de conscience. Les énergies renouvelables sont aujourd’hui une alternative que la France prévoit pour limiter la pollution et prévenir l’épuisement des énergies fossiles.

Même si le chauffage en bois est encore perçu comme écologique, il participe tout de même au réchauffement climatique. La raison, c’est tout simplement parce qu’il faut des machines et des véhicules à moteur pour les produire, mais aussi les livrer. Cependant, nous confirmons que son bilan CO2, reste meilleur que celui des combustibles fossiles. C’est à ce moment même que nous nous demandions quel système de chauffage adopter ?

Quel système de chauffage adopter pour réduire votre consommation ?

Quel système de chauffage adopter ? Chauffage au fioul, chaudière à gaz, chauffage électrique. Le chauffage représente 65% de notre consommation d’énergie et une de nos plus grosses dépenses énergétiques. C’est pourquoi il est important de procéder à un examen professionnel, et pourquoi pas, remplacer ses anciens équipements énergivores.

Par exemple, une chaudière bien entretenue, consomme 10% d’énergie en moins. Un chiffre déjà intéressant pour vos dépenses énergétiques. Pour rappel, avant de choisir son système de chauffage, il est nécessaire d’ isoler son logement en amont. En diffusant plus d’énergie qu’elle n’en consomme, la pompe à chaleur génère jusqu’à 60% d’économies d’énergie.

Maintenant que vous êtes parvenus à nous lire jusqu’ici, vous avez déjà quelques clés en main pour réaliser de belles économies d’énergie !

À noter : les chauffages basés sur les énergies renouvelables sont largement en tête : soleil, biomasse, bois etc … Il est donc désormais possible de se chauffer sans pour autant polluer l’environnement.

Bien choisir son chauffage pour réduire son empreinte carbone

Par définition, les pompes à chaleur valorisent les calories de l’air extérieur pour chauffer convenablement l’intérieur du logement. Par exemple, la pompe à chaleur Air / Air rejette du CO2 relativement faible. Son impact environnemental est donc moins affecté.

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui s’érige autour de l’aérothermie. (Principe qui utilise le potentiel calorifique de l’air pour chauffer une pièce).

Leur principal atout ? Elles utilisent une énergie renouvelable. Simples à mettre en œuvre, Elles offrent aux ménages un meilleur confort, tout en réalisant d’importantes économies d’énergie. Le dispositif est simple : il s’agit tout simplement de récupérer la chaleur du sol, et de l’air extérieur, afin de la restituer à l’intérieur du logement. La pompe à chaleur joue avec un fluide réfrigérant qui condense à température ambiante, pour ensuite s’évaporer à basse température.

Ces changements d’état sont à l’origine d’une production d’énergie utilisée pour chauffer votre logement. Finalement, plus la température extérieure est élevée, plus les performances calorifiques seront meilleures. Si la différence de température est faible entre la zone où la chaleur est récupérée et la température de chauffe demandée, meilleur sera le rendement.

Véritable couteau suisse, la pompe à chaleur convient à tous types de logements.

Deux principaux types de pompes à chaleur

Parmi tous les modèles nous pouvons retrouver deux principaux types :

    • Les pompes à chaleur air – air : elles puisent la chaleur dans l’air ambiant extérieur pour venir chauffer l’air intérieur de l’habitation. (Permet uniquement de chauffer l’habitation)

En revanche, en été, quelques types de PAC permettent d’inverser le processus, et d’offrir une climatisation. Ici on parle de PAC réversible.

    • Les pompes à chaleur air – eau : elles extraient les calories dans l’air extérieur et viennent chauffer la maison par réseau hydraulique dans les radiateurs. (permet de chauffer l’habitation ET l’eau chaude)

Néanmoins, il est important de savoir qu’avant d’installer ces pompes à chaleur, la maison doit en amont être isolée. Au delà de sa diminution d’empreinte carbone, la pompe à chaleur a d’autres avantages qui pourraient plaire aux ménages :

      • Une faible consommation d’énergie
      • Un meilleur confort thermique et optimal
      • Un seul appareil pour tous les besoins ( chauffage optimal et eau chaude sanitaire ) D’ailleurs, saviez-vous qu’une pompe à chaleur peut également à servir à chauffer une piscine ?
      • 5 000 et 18 000 euros représentent les aides et subventions possibles mises en place par l’Etat.
Quel est le meilleur chauffage pour faire des économies.

Comment entretenir sa pompe à chaleur pour un chauffage optimal ?

Entretenir sa PAC (pompe à chaleur) est une étape indispensable pour éviter les fuites de liquide frigorigènes toxiques. En parallèle, en prendre soin, c’est également limiter le dysfonctionnement qui provoquerait une augmentation vaine de la consommation.

Mais que faire concrètement dans ce cas :

      • Une visite de contrôle annuelle doit être réalisées tous les deux ans environ.
      • Nettoyer et dépoussiérer les dispositifs intérieurs comme extérieurs pour ne pas boucher l’entrée et la sortie de l’air. Cet entretien permet une diffusion d’air qualitatif.
      • Remplacer le fluide présent dans les radiateurs et le plancher chauffant tous les 5 ans environ. Cela optimisera les performances de chauffage.

Afin de vous donner une idée des prix d’entretiens, ceux-ci oscillent entre 100 et 300 euros selon les besoins et le contrat de maintenance souscrit.

Réalisez jusqu’à 50% d’économies d’énergie

Optez pour une pompe à chaleur

Temps de lecture estimé : 7 minutes

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Anais Fretti

Anais Fretti

Community Manager chez Flamme Bleue Environnement, je vous livre toutes les informations clés pour votre rénovation énergétique, et garantir votre transition énergétique.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi