appel gratuit

L’Espagne limite l’usage de la climatisation

  Sommaire
Afin de réduire sa consommation énergétique, l'Espagne (après l'Italie), a pris la décision de limiter la climatisation dans les bâtiments publics.
L’Espagne limite l’usage de la climatisation

Le plan d’efficience énergétique en Espagne

👉 Que se passe t-il actuellement en Espagne ?

Le mardi 24 mai, le Gouvernement espagnol décide de limiter sa consommation énergétique. Pour cela, de nombreuses mesures sont adoptées. Dans un premier temps, le pays prévoit de limiter l’usage de la climatisation dans les bureaux et encourage le télétravail. En parallèle, ils souhaitent également installer des panneaux solaires sur les toits des bâtiments publics.

De quoi prendre part aux énergies vertes !

👉 Bon à savoir : ces mesures sont prises en fonction de la demande d’efforts de la part de l’Union Européenne pour son nouveau plan de transition énergétique.

Nous pouvons pour terminer rajouter à cela :

  • La climatisation ne doit pas dépasser les 27°C en été
  • En hiver, le chauffage ne doit pas être réglé à plus de 19°c
  • Les transports en commun ainsi que le déplacement à vélo seront davantage encouragés

Nous citons enfin : « Même si l’Espagne est l’un des pays de l’Union européenne les moins exposés à l’énergie russe, il est évident que nous ne sommes pas à l’abri de la hausse des prix de l’énergie » affirme Maria Jesus Montero, ministre du Trésor espagnol 😃

Que trouve t-on pour le nouveau plan de transition énergétique de l’Union Européenne ?

💲 Dans un premier temps, 210 milliards d’euros sont impliqués pour le déploiement des énergies renouvelables. Voici quelques mesures importantes :

  • Augmenter la part des énergies renouvelables de 40 à 45%.
  • Utiliser davantage les panneaux photovoltaïques d’ici 2025 (Obligation pour les bâtiments publics et commerciaux)
  • Installer jusqu’à 150 Gigawatts d’éolien en mer du Nord d’ici 2050.

En parallèle, l’Europe compte également diversifier ses fournisseurs d’énergie. Dans l’optique d’être moins dépendant de la Russie, l’Italie a déjà quant à elle, réduit sa consommation énergétique en lançant son opération thermostat.

Qu’en est-il de l’Italie ?

Le premier ministre italien affirme que 40% du gaz naturel italien proviendrait de la Russie. Ainsi, le pays décide de se tourner vers le Mozambique et l’Angola pour ses principaux fournisseurs d’énergie. Le gouvernement italien espère donc se détacher progressivement du gaz russe et d’investir davantage dans les énergies renouvelables. Au même titre que l’Espagne !

👉 L’Espagne est qualifiée d‘île énergétique pour le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez. Il se pourrait que ce pays ait déjà un avenir prometteur autour des énergies.

🔗 Source que vous pouvez appuyer (cliquez sur la phrase 😉)

  Sommaire

Une question ?

Partager l'article

Anais Fretti

Anais Fretti

Community Manager chez Flamme Bleue Environnement, je vous livre toutes les informations clés pour votre rénovation énergétique, et garantir votre transition énergétique.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles récents

Contactez-nous

appel gratuit

10h - 19h du lundi au vendredi